Situation professionnelle

En poste
Indisponible

Présentation

Après une formation initiale en mathématiques pures (maîtrise à Paris VI), Stéphane Lacroix s’est orienté vers l’étude de l’histoire et de la langue arabe à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO), avant de se spécialiser en sciences politiques. Docteur de Sciences Po en 2007 avec une thèse intitulée « Les champs de la discorde : une sociologie politique de l’islamisme en Arabie Saoudite (1954-2005) », il a été en 2008-2009 chercheur post-doctorant à l’université de Stanford en Californie. Stéphane Lacroix enseigne depuis 2009 à Sciences Po où il est aujourd’hui professeur associé au sein de l’école des affaires internationales (PSIA). Il est également chercheur au Centre de Recherches et d’Etudes Internationales (CERI) de Sciences Po et chercheur associé au Centre d’Etudes et de Documentations Economiques, Juridiques et Sociales (CEDEJ) du Caire.

Stéphane Lacroix a travaillé sur des problématiques de sciences politiques appliquées au monde arabe : l’autoritarisme, les mobilisations politiques, le transnationalisme religieux. L’islam politique est au cœur de ses recherches. Il a notamment écrit sur le mouvement salafiste, qu’il a étudié dans différents pays arabes, en particulier l’Arabie Saoudite et l’Egypte.

Stéphane Lacroix est l’auteur de plusieurs ouvrages académiques sur ces thèmes, notamment : « Les islamistes saoudiens : une insurrection manquée » (PUF, 2010 – traduit en anglais et en arabe) ; et « The Meccan Rebellion : The Story of Juhayman al-‘Utaybi Revisited » (Amal Press, 2011 – avec Thomas Hegghammer). Ses articles ont été publiés dans le Middle East Journal, l’International Journal of Middle East Studies, le Journal of Democracy, la Revue des Mondes Musulmans et de la Méditerranée (REMMM), et Politique Etrangère. Il co-dirige actuellement avec Bernard Haykel et Thomas Hegghammer un ouvrage à paraître en 2014 intitulé « Complexity and Change in Saudi Arabia » (Cambridge University Press).

Formations

Maitrise

l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO)
Septembre 2000 à Septembre 2000

Mémoire de maîtrise sur le mouvement des Yéménites Libres, sa participation à la révolution de 1948 au Yémen, et les débuts politiques et stratégiques qui s'ensuivirent.

DEA Sociologie

Sciences-Po Paris
Septembre 2002 à Septembre 2003

Etudiant en DEA de sociologie comparée des aires culturelles, spécialité "monde musulman". Mémoire de recherche sur les débats qui animent le champ intellectuel saoudien après 2001.

Enseignant en 1er et 2nd cycles

Sciences-Po Paris
Septembre 2003 à Septembre 2008

Doctorant au département de science politique. Thèse soutenue en décembre 2007 portant sur "une sociologie politique de l'islamisme en Arabie Saoudite (1954-2005)".

Enseignant au département de science politique.

Stanford University
Septembre 2008 à Septembre 2009

Chercheur post-doctorant au sein du programme Abbasi et du département de science politique.

Expériences

Chercheur Rattaché

Centre d’Etudes et de Recherches Internationales (CERI), Paris
Depuis Janvier 2009
  • Recherches sur l'Arabie Saoudite et l'Egypte, notamment à travers la question du rapport entre islam et politique.

Chercheur associé

Centre d’Etudes et de Documentation Economiques, Juridiques et Sociales (CEDEJ), Le Caire (Egypte)
Depuis Janvier 2009
  • En charge de diverses activités de recherche et d'animation. Enseignant invité dans différentes institutions académiques égyptiennes (Université du Caire, Université al-Azhar, Université Américaine du Caire).

Professeur Associé

Sciences Po
Depuis Janvier 2009
  • Enseignant sur le campus de Paris, le campus Moyen-Orient-Méditerranée de Menton, et le campus Amérique Latine de Poitiers. Enseigne dans les trois cycles, et en différentes langues.